Pro-Ject

The Classic

990,00€
  • Facilité de financement

La platine est faite dans une plaque de MDF haute densité recouverte d'une feuille d’aluminium. Elle est découplée du socle par 6 balles en sorbothane. L’ensemble platine/châssis repose sur des pieds amortis ajustables en hauteur.

On retrouve le moteur AC alimenté par une alimentation DC et asservi par un générateur. Cette pièce de précision est fixée sur le fond du châssis et n’a aucun lien physique avec la platine principale qui reçoit le pivot et le bras. Les changements de vitesse 33 et 45 tours se font manuellement par le changement de pignon de la courroie. La contre-platine reçoit le pivot qui est inséré dans un puit en bronze avec un appui en téflon. Le plateau est en aluminium massif. Il reçoit à sa périphérie interne un anneau de sorbothane afin de limiter les résonances.

Le bras est une nouveauté basée sur le Pro-Ject 9CC. Mais même si physiquement il lui ressemble de très près, il a subi de nombreuses modifications. A commencer par le tube du bras de 9 pouces qui est usiné dans un sandwich d’aluminium et de carbone. Cela permet d’obtenir très peu de résonance, une grande rigidité et une masse effective supérieure au modèle initial de 60 %. Les pivots et cardans ont été totalement revus. Ils sont de provenance japonaise et sont assemblés avec une grande précision. Le contrepoids est en inox et n’est pas gradué. Il nécessitera donc une balance pour le réglage de la force d’appui. Bien sûr, le VTA et l’azimut sont aussi ajustables. Le câble phono n’est pas captif, il pourra être remplacé par un plus performant dans un second temps. Le câble d’origine étant loin d’être mauvais.